Conseils :
 

Si les Archives départementales que vous visitez ont un Guide qui leur soit propre, n'hésitez pas à l'acquérir ! Votre achat se révélera fort utile pour la découverte de sources d'archives particulières à ces Archives départementales.

Les archives 

 

Nulle recherche sérieuse, généalogique, historique, sociale, ne peut être entreprise sans chercher aux Archives départementales : c'est le passage obligé de toute démarche scientifique. Pourquoi ?

C'est en ces lieux qu'est stockée la mémoire de notre vieille nation. Les archives départementales ont été instituées par la loi du 5 Brumaire de l'an IV. Les dépôts d'archives ainsi créés, sont chargés de recueillir, conserver, trier, classer, inventorier et communiquer au public les documents provenant des administrations, tribunaux, établissements et organismes de toutes, minutes et répertoires des notaires, registres paroissiaux, etc. Les archives sont classées selon les séries suivantes, caractérisées par une lettre majuscule.

Conseil :
Si les Archives départementales que vous visitez ont un Guide qui leur soit propre, n'hésitez pas à l'acquérir ! Votre achat se révélera fort utile pour la découverte de sources d'archives particulières à ces Archives départementales.


Nous verrons ici les archives anciennes, dont la fameuse série "E" chouchou des chercheurs :

A.  "Actes du pouvoir souverain", comprend tout ce qui concerne l'administration du domaine royal ; Ordonnances, édits et arrêts du Conseil d'état ;
B.  "Cours et juridictions", concerne la justice d'Ancien régime et l'enregistrement des actes notariés de 1581 à 1693 ;
C.  "Administration provinciales", comprend le contrôle des actes notariés depuis 1693 jusqu'à la Révolution, et les registres de la Taille (impôt) ;
D.  "Instruction publique, science et arts", dont, les archives des sociétés savantes et d'histoire locale ;

E.  "Famille, villes et corporations, état civil et notaires, d'avant et après 1790"; cette série est la plus consultée des chercheurs qui y trouvent les anciens registres paroissiaux et les registres de l'état civil créés à la Révolution, et les archives des notaires ;
F.  "Documents de provenance privée avant 1944 (dons, achats, dépôts)" ; Cette série rassemble des documents très variés, papiers de famille, collections de faire-part, dépôts de sociétés de bienfaisance, papiers d'érudits, qui en font une source de recherches complémentaires pour tout travail portant sur l'histoire des personnes et des localités.
G.  "Clergé séculier", dans cette série le chercheur peut trouver les archives des cures et fabriques des paroisses ;
H.  "Clergé régulier", concerne les archives des ordres religieux d'hommes et de femmes ;
I.  "Fonds divers d'affaires ecclésiastiques", cette série peut comporter des documents sur les non-catholiques ;

J.  "Documents entrés par voies extraordinaires " depuis 1944, cette série fait suite à la série F ;
K.  "Lois, Ordonnaces et Arrêtés", ici, le chercheur pourra consulter le Bulletin des Lois, Le Moniteur Universel et le Journal Officiel où sont publiés les pensions de l'Etat, les attributions de décorations, les changements de noms etc... ;
L.  "Administration révolutionnaire", dans cette série, actes des débuts de la Justice de Paix ;
M.  "Administration générale et économie ", Série dans laquelle se trouvent les listes électorales ;
N.  "Administration et comptabilité départementales "; la série regroupe l'ensemble des papiers issus de la gestion des affaires départementales et entre autres les archives du Conseil Général (budget, finances, etc...), des Conseils d'Arrondissement ;
O.  "Administration Communale" ; archives concernant l'administration de la commune dont les registres des cimetières ;
P.  "Finances, cadastres et postes", ici vous consulterez les si riches registres du cadastre ;

Q.  "Domaines, enregistrement et hypothèques", autre série très consultée des chercheurs qui y trouvent les registres de l'enregistrement des actes notariés depuis la Révolution ;
R.  "Affaires Militaires", contrairement à ce que son intitulé pourrait faire croire, la série R ne renferme pas à proprement parler les archives de l'Armée mais celle de l'intervention des affaires militaires dans la société civile : registres de recrutement, etc... ;
S.  "Travaux publics et Transports", série concernant les Ponts et Chaussées, les routes et transports routiers, la navigation intérieure, les transports maritimes, les chemins de fer, les transports aériens (et météorologie), le service hydraulique, les mines et énergie ;
T.  "Enseignement, culture, sports", concerne le personnel enseignant et les bourses d'études, le contrôle des imprimeries, les gérances de bibliothèques, de gares... ;
U.  "Justice", ici on consultera les archives (très riches) de l'ancienne Justice de Paix constituées à raison d'une par canton et englobant toute sorte d'affaires : conseil de famille, émancipation, tutelle, inventaire après décès, déclaration de grossesse, conciliation et non-conciliation, en bref la série à ne pas manquer ;